logologo

Episode 37 : Du doigt d'eau au paranormal

Plus de Capillotractage ?
Voir les autres épisodes
Plus d'art ?
Voir la photo de l'épisode
Plus de philosophie ?
Lire l'extrait associé
du livre ConSciences
 
 

Si la vidéo ne s'affiche pas, mettez à jour votre navigateur internet. Internet Explorer 9.0 - Safari 5.1.7 - Firefox 29.0.1 - Chrome 27.0 requis au minimum.
Vous pouvez télécharger cet épisode en faisant un clic droit "enregistrer la cible du lien sous" sur ce lien. Ce fichier H264/MP4 est lisible avec le logiciel gratuit VLC.

Et vous qu'imaginez-vous ?


Auteur : Adresse E-mail :

Le texte de l'épisode

Où commence le mensonge, où finit la vérité ? Je vous pose la question car pour photographier des ondes, un trompe l’œil sera utilisé à des fins artistiques.

Les ondes immatérielles sont invisibles. Et même si certains rayonnements électromagnétiques sont perceptibles, comme les couleurs de l’arc-en-ciel, il ne s’agit que d’une illusion qui cache leur véritable nature ondulatoire.

Le défi du scientifique est d’expliquer un monde inconnu à l’aide de moyens de mesures connus.

Par analogie, prenons cette vitre, bien horizontale.

Circulez, il n’y a rien à voir ? Et pourtant…

Chaque déformation de la surface de l’eau va dévier les rayons lumineux, créant une illusion d’optique. Encore que pour s’en apercevoir, je vais moi aussi utiliser une autre illusion… ce qui m’évitera de percer un trou dans le plafond de mon studio.

Le volume d’eau déplacé par le doigt induit des grandes ondes bien amples. Alors qu’à chacun de ses côtés, des ondes plus courtes sont le résultat du doigt qui chante en raison d’une succession de glissements et d’adhésion de ma peau sur le verre. Le doigt se déplace donc avec saccades. il me reste à moduler vitesse et pression du doigt pour obtenir la photo finale.

On a ainsi révélé d’invisibles ondes dans l’eau, et qui sait si un jour on ne démontrera pas que nos doigts sont le siège d’autres types de phénomènes ?

Et alors ?

C’est comme si le merveilleux était réservé aux crédules. Quantité de phénomènes incroyables sont liés à notre psyché. Mais lorsqu’il s’agit de le démontrer à un septique, comment éviter que le stress ne fasse échouer la démonstration ? Voilà l’une des difficultés d’étudier le paranormal.