logologo

Episode 24 : De la règle au changement

Plus de Capillotractage ?
Voir les autres épisodes
Plus d'art ?
Voir la photo de l'épisode
Plus de philosophie ?
Lire l'extrait associé
du livre ConSciences
 
 

Si la vidéo ne s'affiche pas, mettez à jour votre navigateur internet. Internet Explorer 9.0 - Safari 5.1.7 - Firefox 29.0.1 - Chrome 27.0 requis au minimum.
Vous pouvez télécharger cet épisode en faisant un clic droit "enregistrer la cible du lien sous" sur ce lien. Ce fichier H264/MP4 est lisible avec le logiciel gratuit VLC.

Et vous qu'imaginez-vous ?

De BdLCQA3Ha le 20/05/2016 à 17:27
At last, soomnee comes up with the "right" answer!
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Auteur : Adresse E-mail :

Le texte de l'épisode

Durant mes études, pendant un cours de maths, j’ai joué avec ma règle en plastique. Je sentais que je pouvais faire toucher les deux extrémités. C’est alors qu’elle s’est brisée, non pas en deux, mais en une multitude de morceaux. Vous auriez vu ma tête ! et celle du professeur ! Il y en avait partout…

Même 20 ans après, cela ne s’oublie pas et il me tardait de reproduire l’expérience. J’ai donc acheté plusieurs règles, toutes identiques. Pour figer les morceaux en plein vol, je vais utiliser mon flash qui dure 3 microsecondes. Son éclair de 2 joules seulement implique d’utiliser un diaphragme le plus ouvert possible.

Le diaphragme des objectifs photo est comme un robinet à lumière. Plus il est fermé et plus le temps de pose des photos s’allonge. Plus il est ouvert et plus l’appareil récupère de la lumière facilement. Seulement les grandes ouvertures impliquent une très faible profondeur de champ.

Comme j’ai envie de photographier cette règle, non pas de profil mais en perspective, j’ai monté sur mon appareil photo un objectif qui se plie. Ainsi, le plan de netteté va basculer. Et je vais pouvoir placer cette règle ainsi, elle sera intégralement nette.

Nous sommes dans le noir, je peux donc ouvrir l’obturateur, je plie la règle, le micro va capter son bruit…

Je ne vous avais pas menti ! Cela se casse bien de manière spectaculaire. Néanmoins, prenons une même règle, mais plaçons la nervure non pas à l’intérieur mais à l’extérieur. Et plions là progressivement, en procédant à des va-et-vient. Les contraintes vont échauffer le plastique, et la matière va donc s’assouplir. Voilà ! Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Et alors ?

C’est comme si les meneurs savaient plier les règles ! Pour changer notre avis, ils ne dévoileront pas leur intention d’un coup. Une rumeur, puis une annonce, une date d’application lointaine. Un changement trop brutal est comme un deuil à gérer : choc, déni, colère, négociation, dépression puis acceptation. Savoir présenter les choses pour éviter que cela ne craque, voilà qui est nécessaire pour appliquer un changement.