logologo

Episode 21 : De la cuillère à l'autre côté

Plus de Capillotractage ?
Voir les autres épisodes
Plus d'art ?
Voir la photo de l'épisode
Plus de philosophie ?
Lire l'extrait associé
du livre ConSciences
 
 

Si la vidéo ne s'affiche pas, mettez à jour votre navigateur internet. Internet Explorer 9.0 - Safari 5.1.7 - Firefox 29.0.1 - Chrome 27.0 requis au minimum.
Vous pouvez télécharger cet épisode en faisant un clic droit "enregistrer la cible du lien sous" sur ce lien. Ce fichier H264/MP4 est lisible avec le logiciel gratuit VLC.

Et vous qu'imaginez-vous ?


Auteur : Adresse E-mail :

Le texte de l'épisode

C’est fou comme les apparences peuvent se révéler trompeuses ! Avez-vous déjà expérimenté l’effet du bâton brisé ?

Trois ingrédients sont nécessaires pour cette expérience : un verre, une cuillère en guise de bâton et de l’eau. Si le phénomène scientifique est simple, photographier correctement de la verrerie l’est moins.

L’arrière-plan sera constitué de cette grande feuille de papier que je relève ainsi. Plaçons le verre… et l’appareil. Ensuite pour minimiser le reflet sur le verre, je dois avoir une source de lumière extrêmement diffuse. J’utilise donc une deuxième feuille de papier que je galbe ainsi pour construire un tunnel. L’éclair du flash va traverser le papier constituant ainsi une source de lumière très douce.

La lumière se déplace à environ un milliard de kilomètres par heure dans le vide, 810 millions dans l’eau et 720 millions de kilomètres par heure dans le verre. En fonction du milieu, la lumière ralentit et voit sa trajectoire déviée. Ce phénomène se nomme la réfraction. Cette illusion d’optique résulte dans notre cas de la disposition particulière de la cuillère : elle semble alors s’arrêter à la surface de l’eau. Photo ! Et pour qui arriverait maintenant et n’aurait jamais rencontré ce phénomène auparavant, ce manche cesserait d’exister en arrivant à cette frontière.

Et alors ?

C’est comme si la vie ne s’arrêtait pas forcément avec la mort ! Dans la conception matérialiste, le décès est une rupture qui empêche tout prolongement. Si nous expérimentons tous la vie, rares sont ceux à avoir vécu une expérience de mort imminente en étant réanimés de justesse. Les nombreuses études de médecine à ce sujet sont pour le moins troublantes. Ceux qui ont vécu une telle expérience n’ont, depuis, plus peur de ce que l’on appelle la mort. Alors en tant que scientifique, peut-on conclure quoi que ce soit sur ce qu’il y aurait de l’autre côté ?